Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Covid-19 depuis le 23 octobre 2020 : maximum deux cents personnes à l’intérieur. Football professionnel et tournois de tennis sans public

Actualités - 26/10/2020
-
Auteur 
Carine Govaert


Le vendredi 23 octobre, le gouvernement fédéral a décidé d’adapter une nouvelle fois les mesures prises le lundi 19 octobre pour limiter la propagation du coronavirus. Ces mesures sont entrées en vigueur le jour même, à 18 heures.
Les nouvelles mesures sont les suivantes :
le secteur horeca ne peut plus proposer des repas à emporter avec boissons alcoolisées que jusque 20 heures. La vente d’alcool était déjà interdite à partir de 20 heures ;
les parcs d’attractions doivent à nouveau fermer leurs portes ;
les zoos et les parcs animaliers peuvent rester ouverts, mais les espaces intérieurs doivent rester fermés, à l’exception des équipements sanitaires et des bâtiments d’urgence ;
les rassemblements de plus de quatre personnes restent interdits. Par dérogation, un maximum de quarante visiteurs peut être présent dans le cadre d’activités organisées au niveau professionnel, culturel, religieux, de l’enseignement, associatif ou sportif, pour autant qu’un protocole ait été conclu pour le secteur ou pour l’activité. Mais même en présence d’un protocole, le nouvel arrêté prévoit que ce nombre ne peut jamais être supérieur à deux cents.
Les casinos, salles de jeux automatiques et agences de paris doivent également respecter ce maximum de quarante visiteurs et peuvent y déroger via un protocole. Mais l’arrêté prévoit désormais qu’un protocole ne peut pas autoriser plus de deux cents visiteurs.
Les événements et représentations organisés à l’extérieur peuvent toujours accueillir maximum quatre cents personnes. Pour les compétitions sportives, il existe un régime distinct ;
les compétitions sportives professionnelles se dérouleront désormais sans public ;
les compétitions sportives pour amateurs sont interdites, sauf pour les jeunes joueurs jusqu’à dix-huit ans inclus. Seul un membre du ménage de chaque participant peut assister à chaque compétition ;
la demande d’autorisation préalable, à adresser à la commune pour les compétitions sportives (de plus de deux cents participants) organisées sur la voie publique, est étendue à tous les événements, représentations et compétitions organisés sur la voie publique. La commune ne peut plus déroger aux nouveaux maxima, pas même pour les infrastructures permanentes qui accueillent un public assis ;
les dispositions contenues dans les protocoles autorisant plus de deux cents personnes (à l’intérieur) ou plus de quatre cents personnes (à l’extérieur), ou autorisant des compétitions professionnelles avec public ou des compétitions pour amateurs avec plus d’un membre du ménage du participant comme public, ne sont temporairement plus d’application.
L’arrêté ministériel apporte encore quelques corrections :
l’interdiction de consommer des boissons et de la nourriture s’applique non seulement aux marchés encore autorisés, mais également aux petites fêtes foraines autorisées ;
les règles concernant les rassemblements et concernant la proposition et la consommation de boissons et de nourriture ne s’appliquent pas aux commerces, entreprises et services vitaux ;
la fermeture obligatoire de tous les restaurants et débits de boissons ne s’applique pas non plus dans les zones de transit des aéroports et pour l’accueil des sans-abri.
Toutes ces mesures sont entrées en vigueur le vendredi 23 octobre 2020, à 18 heures, et resteront d’application jusqu’au 19 novembre 2020.
Entre-temps, les trois Régions ont déjà annoncé des mesures plus strictes.

Source:  23 OCTOBRE 2020. - Arrêté ministériel modifiant l’arrêté ministériel du 18 octobre 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, M.B. 23 octobre 2020.

Informations supplémentaires: AM du 18 octobre 2020.