Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Des mesures pour faciliter l’identification des conducteurs de véhicules loués (proposition de loi)

Actualités - 10/09/2019
-
Auteur 
Laure Lemmens


Une proposition de loi a été déposée à la Chambre : elle oblige les entreprises de leasing et de location à communiquer, dès la conclusion d’un contrat de location, les données relatives au conducteur habituel à la Banque-carrefour des véhicules ou à Renta (la Fédération belge des loueurs de véhicules), et à faire au moins mention du numéro de registre national s’il s’agit d’un conducteur belge, ou du numéro de la pièce d’identité s’il s’agit d’un conducteur étranger. Le but est d’améliorer l’identification des conducteurs de véhicules loués.

La procédure actuelle laisse en effet à désirer. La loi oblige déjà Renta à collecter les données d’identification des personnes physiques et morales qui louent un véhicule, ainsi que celles des conducteurs habituels. Mais elle ne doit relever que le prénom, le nom, la date et le lieu de naissance et le domicile du conducteur. En cas de recherche, une simple faute de frappe dans le nom peut donc poser problème.

Les auteurs de la proposition de loi souhaitent améliorer le système en obligeant les entreprises de leasing et de location à transmettre les données d’identification du conducteur habituel (à savoir au moins le numéro de registre national pour les Belges ou le numéro d’identification de la pièce d’identité pour les étrangers) à Renta ou à la Banque-carrefour des véhicules. Et ce, dès la conclusion du contrat de location.

Le but est donc d’accélérer l’identification et de réduire la marge d’erreur. Alors qu’on sait aujourd’hui que les terroristes et autres grands criminels utilisent de plus en plus souvent des voitures de location, une amélioration de la procédure est bienvenue. Cette mesure facilitera en outre l’exécution des missions de la police de la circulation routière et des missions de la police administrative. Les modifications proposées empêcheront les conducteurs de véhicules loués de fuir leurs responsabilités lorsqu’ils commettent une infraction au Code de la route. Les amendes pourront être envoyées directement au conducteur habituel du véhicule loué, alors qu’actuellement, elles sont en principe toujours envoyées à la personne morale propriétaire du véhicule.

Source: proposition de loi modifiant l’arrêté royal du 8 juillet 2013 portant exécution de la loi du 19 mai 2010 portant création de la Banque-Carrefour des Véhicules, Doc. parl. Chambre, 2019, n° 0258/001.