Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Vademecum roulage 2019 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum Roulage édition 2019 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2018. Voici les modifications les plus importantes qui ont été intégrées (par rapport à l'édition 2018) : les usagers (cyclomoteurs, motocyclette, tricycle et quadricycle), règlement général (plaque de vitesse), transport des choses – masse, perception immédiate et consignation (contrôle technique, par degrés), permis de conduire, alco et drogues, marques d’immatriculation, rue scolaire. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Découvrez toutes nos publications pour la police.

Mémento statut de la police 2019 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2018, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2019. Nous avons clôturé les informations de cette édition le 1er septembre 2018. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Découvrez toutes nos publications pour la police.

Vade-mecum de policier de terrain 2019 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum du policier de terrain 2019 est composé de 69 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2018 une nouvelle fiche sur les 'Méthodes particulières de recherche liées aux ICT et aux écoutes' a été ajouté. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Découvrez toutes nos publications pour la police.

Un règlement d’ordre intérieur volumineux pour l’Organe de contrôle de l’information policière renouvelé

Actualités - 03/12/2018
-
Auteur 
Laure Lemmens / Karin Mees


L’Organe de contrôle de l’information policière dispose d’un nouveau règlement d’ordre intérieur. Une nécessité absolue au vu des récentes modifications apportées à sa structure, à sa composition et à son fonctionnement à la suite de l’implémentation de la Directive européenne sur la protection de la vie privée Police-Justice (2016/680), ou ‘directive Justipol’, via la Loi-cadre sur le traitement des données à caractère personnel du 30 juillet 2018.
À de très nombreux égards, la directive Justipol est un reflet du RGPD. Elle est rédigée de la même manière et contient non seulement des droits et obligations similaires, mais également des règles spécifiques adaptées aux besoins des services de police et de justice en Europe. Dans l’exercice de leurs missions, ceux-ci traitent en effet des informations sensibles et des données à caractère personnel. Une attention particulière est donc requise pour garantir le droit au respect de la vie privée, tout en veillant également à la sécurité publique.
L’Europe souhaite que chaque État membre désigne un organe indépendant ou ‘autorité de contrôle indépendant’ (Data Protection Authority) pour contrôler l’application de la directive. Pour la Belgique, il s’agit de l’Organe de contrôle de l’information policière. La loi-cadre a dès lors créé un cadre juridique totalement neuf, avec une structure, une composition et un fonctionnement adaptés. Dans la foulée, la Chambre des représentants a maintenant fait publier un règlement d’ordre intérieur entièrement nouveau.
Ce règlement se concentre en premier lieu sur la structure dans laquelle le président assure la gestion quotidienne de l’organe, puis sur le comité de gestion composé de trois membres qui prend les décisions importantes et formule des avis lors de ses réunions hebdomadaires (en présence ou non d’autres membres du personnel de l’organe ou de tiers). Le fonctionnement du secrétariat est lui aussi expliqué, de même que les droits et obligations des membres de l’Organe de contrôle, leur statut, leurs indemnités et congés, les conditions de sélection et de recrutement, le budget et les ressources de l’Organe de contrôle. Des thèmes importants qui ont force de loi.
Depuis sa publication au Moniteur belge, le règlement d’ordre intérieur est en vigueur rétroactivement depuis le 5 septembre 2018, date d’entrée en vigueur des titres II et VII de la Loi-cadre sur le traitement des données à caractère personnel du 30 juillet 2018.

Source:  Règlement d’ordre intérieur de l’organe de contrôle de l’information policière, MB 27 novembre 2018.

Informations supplémentaires:
Loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel, MB 5 septembre 2018 (Titres II et VII).
Directive (UE) n° 2016/680 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel par les autorités compétentes à des fins de prévention et de détection des infractions pénales, d’enquêtes et de poursuites en la matière ou d’exécution de sanctions pénales, et à la libre circulation de ces données, et abrogeant la décision-cadre 2008/977/JAI du Conseil, JO L 119 du 4 mai 2018, 89.