Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2021 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2020, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2021. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Memento de procédure pénal 2021 (nouvelle édition)



Le Memento de procédure penale constitue un aide-mémoire pratique destiné aux policiers. Les dispositions légales applicables sont intégrées dans les différents chapitres et la matière est synthétisée et illustrée par de nombreux exemples. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vademecum roulage 2021 (nouvelle édition)



Le Vademecum Roulage édition 2021 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vademecum de policier de terrain 2021 (nouvelle édition)



Le Vademecum du policier de terrain 2021 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Nouvelles règles de signalisation sur les chantiers routiers en Wallonie

Actualités - 15/02/2021
-
Auteur 
Droits Quotidiens Legal Design


Dès le 1er mars 2021, de nouvelles règles de signalisation sur les chantiers routiers en Région wallonne sont d’application. L’objectif de cet arrêté du Gouvernement du 16 décembre 2020 est d’améliorer la sécurité des ouvriers, des usagers, notamment des cyclistes et des piétons, ainsi que de mieux fluidifier le trafic.
6 catégories de chantier
Dorénavant, les chantiers routiers sont classés en 6 catégories :
1)
Chantiers de 1ère catégorie : chantiers établis sur les voies publiques où la vitesse maximale autorisée est supérieure à 90 km/h ;
2)
Chantiers de 2ème catégorie : chantiers établis sur les voies publiques où la vitesse maximale autorisée est supérieure à 50 km/h, et inférieure ou égale à 90 km/h ;
3)
Chantiers de 3ème catégorie : chantiers établis sur les voies publiques où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h ;
4)
Chantiers de 4ème catégorie : chantiers établis en dehors de la chaussée, qui représentent un danger pour les piétons, les cyclistes et les conducteurs de cyclomoteurs à deux roues ;
5)
Chantiers de 5ème catégorie : les chantiers exécutés uniquement :
a)
entre le lever et la tombée du jour lorsqu'il est possible de voir distinctement jusqu'à une distance d'environ 200 m ;
a)
durant la nuit pour une durée maximale de 12 heures, sauf en cas de brouillard ou de fortes averses ;
6)
Chantiers de 6ème catégorie : les chantiers gênants la circulation durant une durée limitée, à cause de leur vitesse de déplacement faible ou d'arrêts fréquents, dus à l'exécution de travaux, et ce dans de bonnes conditions climatiques, en l’absence de brouillard ou de fortes averses.
En fonction de ces 6 catégories, l’arrêté du Gouvernement wallon détermine des obligations spécifiques de signalisation.
Camions absorbeurs
Les camions absorbeurs de choc avant les chantiers mobiles étaient déjà utilisés sans que leur usage soit réglementé. Le nouvel arrêté rend ces camions absorbeurs de choc obligatoires sur les autoroutes et les routes assimilées. Ces camions ne peuvent pas contenir de matériel de chantier susceptible d’être projeté en cas de choc.
Visibilité des chantiers
Afin d’améliorer la visibilité des chantiers, une inspection quotidienne de l’état et du placement de la signalisation doit être réalisée après chaque épisode météorologique pouvant perturber ou endommager la signalisation (tempête, orage, neige, etc.).
Toute réduction de bandes doit être signalée par un faisceau lumineux synchronisé. Cette bordure lumineuse est plus visible pour les usagers.
Trafic plus fluide
Afin de fluidifier le trafic en agglomération, la signalisation qui n’est plus nécessaire est masquée sur toute sa superficie ou enlevée en dehors des heures de travail, notamment le soir ainsi que les weekends, et chaque fois que les travaux sont interrompus pour une période déterminée.
Sécurité des piétons et des cyclistes
En agglomération, pour les cyclistes et les piétons, le réaménagement de la circulation doit être conçu de manière à :
assurer leur confort (éviter les bordures, les passages de câble, les trous, etc.) ;
réduire la longueur du parcours de déviation ;
s’adapter aux personnes malvoyantes ou à mobilité réduite ;
sécuriser le parcours par rapport à la circulation automobile et les mouvements sur le chantier.
Meilleure information
L’arrêté vise également à offrir une meilleure information aux usagers et ainsi favoriser une expérience plus sereine de la route. Cette volonté se matérialise par l’obligation d’indiquer :
le nombre de kilomètres restant à parcourir pour les chantiers de plus de 2 kilomètres ;
le temps restant de la phase en cours pour les feux.
Toutes ces nouvelles règles entrent en vigueur le 1er mars 2021.

Source:  Arrêté du Gouvernement wallon du 16 décembre 2020 relatif à la signalisation des chantiers et des obstacles sur la voie publique,M.B., 11 février 2021, p. 12778.