Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

COVID-19 : les expulsions domiciliaires sont à nouveau suspendues en Wallonie

Actualités - 13/11/2020
-
Auteur 
Benoît Lysy


Le gouvernement wallon, qui dispose à nouveau des pouvoirs spéciaux depuis la fin du mois d’octobre, a décidé de suspendre pour la cinquième fois les expulsions domiciliaires sur le territoire wallon entre le 7 novembre et le 13 décembre 2020.
Dès le 19 mars dernier, le gouvernement avait suspendu les expulsions domiciliaires afin d’éviter que des ménages se retrouvent sans domicile fixe et doivent se loger de manière urgente chez des relations. Cette mesure a fait l’objet de plusieurs prolongations par la suite, et ont pris fin le 8 juin.
Toutefois, avec la reprise de la pandémie, il apparaît aujourd’hui nécessaire de réitérer cette mesure de suspension. Ainsi, l'exécution de toutes les décisions judiciaires et administratives ordonnant une expulsion de domicile effectivement occupé est suspendue jusqu'au 13 décembre 2020 inclus, sauf en cas de péril imminent pour la santé et la sécurité des personnes.
Notons ici que le Code wallon de l’habitat durable prévoit déjà qu’aucune décision d’expulsion ne peut être exécutée du 1er novembre au 15 mars de l’année suivante, mais avec une exception si le ménage n'accepte pas de suivre une guidance auprès du CPAS. Cette exception n’est donc pas appliquée jusqu’au 13 décembre 2020.
Signalons également que cette période de suspension pourra le cas échéant être prolongée si la situation sanitaire l’exige. Le gouvernement tient notamment compte du fait que l'activité des agences immobilières est fortement impactée, et que l'accès aux différents services sociaux en vue d'obtenir un logement peut être rendu difficile. La prolongation éventuelle de la suspension pourra ainsi servir de période tampon entre la fin du confinement et la fin de la suspension afin de permettre aux différents acteurs disposant d'une offre de logement de se remettre en ordre de marche, de permettre des visites de logement et donc de permettre aux familles concernées de trouver une offre de relogement.
La période de suspension des expulsions domiciliaires est en cours depuis le 7 novembre 2020, et s’étend provisoirement jusqu’au 13 décembre 2020. Durant cette période, les forces de police veillent à l'interdiction des expulsions physiques domiciliaires, au besoin par la contrainte et/ou la force.