Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Covid-19 : quelles sont les mesures prises par Bruxelles en plus de celles prises au niveau fédéral pour lutter contre le coronavirus ?

Actualités - 28/10/2020
-
Auteur 
Carine Govaert


Le vendredi 23 octobre 2020, des mesures plus strictes ont été prises au niveau fédéral pour lutter contre la propagation du coronavirus. Mais la Région de Bruxelles-Capitale, lourdement touchée, va encore plus loin.
Depuis le lundi 26 octobre, les restrictions suivantes s’appliquent sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale :
1)
les salles de sport et les infrastructures sportives sont fermées. L’accès aux écoles et les entraînements sportifs sont interdits, sauf pour les enfants jusqu’à l’âge de douze ans accomplis ;
2)
toutes les activités à caractère culturel, festif, folklorique ou récréatif sont supprimées. Des exceptions sont prévues pour les enfants jusqu’à l’âge de douze ans accomplis et pour les écoles. Les parcs et les plaines de jeux pour les enfants jusqu’à l’âge de douze ans accomplis restent ouverts ;
3)
les activités des mouvements de jeunesse – également celles organisées par des mouvements de jeunesse flamands qui se rendraient à Bruxelles – sont interdites. Il en va de même pour les voyages scolaires. Les camps et les stages d'automne organisés pour les enfants jusqu’à douze ans accomplis restent autorisés ;
4)
le démarchage est interdit, de même que la prostitution ;
5)
Bruxelles autorise uniquement les manifestations statiques rassemblant maximum cent participants, avec respect de la distanciation physique, pour autant que ces manifestations aient été préalablement autorisées par la commune concernée ;
6)
la Région interdit toutes les compétitions sportives pour amateurs. Les entraînements en groupe ne sont plus autorisés que pour les enfants jusqu'à l’âge de douze ans accomplis et seul un accompagnant par enfant peut assister à l’entraînement. Ailleurs dans le pays, les entraînements et les compétitions pour amateurs restent autorisés pour les participants jusqu’à dix-huit ans accomplis ;
7)
les lieux de culte ne restent ouverts que pour la prière et le recueillement individuels. Ils peuvent accueillir maximum cent personnes en même temps, avec respect d’une distance d’un mètre et demi entre chaque personne. Les cérémonies religieuses sont interdites, à l’exception des cérémonies funéraires (maximum quinze personnes), des mariages religieux (en présence uniquement des conjoints, de leurs témoins et du ministre du culte) ou des offices religieux qui sont enregistrés (maximum dix personnes) ;
8)
un mariage civil ne peut se tenir qu’en présence des conjoints, de leurs témoins et de l’officier de l’État civil et des membres de son personnel ;
9)
les magasins doivent fermer leurs portes à 20 heures. Ils peuvent accueillir maximum un client par dix mètres carrés, pendant maximum trente minutes, donc juste le temps des achats ;
10)
la consommation d’alcool dans l’espace public est interdite sur tout le territoire ;
11)
toutes les personnes de treize ans ou plus doivent porter un masque dans tous les lieux publics et les lieux privés accessibles au public. Jusqu’à présent, elles devaient uniquement avoir le masque sur elles et ne devaient le porter que dans les lieux très fréquentés où il était impossible de respecter la distance de sécurité d’un mètre et demi. Il n’existe que quelques exceptions à l’obligation de porter le masque : pendant la pratique d’un sport (là où c’est possible), l’utilisation d’un vélo ou d’une trottinette, l’accomplissement d’un travail physique intensif sur la voie publique et pour certaines personnes ayant un handicap.
Toutes ces mesures sont entrées en vigueur le lundi 26 octobre 2020 et s’appliqueront – tout comme les mesures fédérales – jusqu’au 19 novembre 2020. Le précédent arrêté bruxellois du 7 octobre, modifié le 12 octobre, est abrogé.

Source:  26 OCTOBRE 2020. - Arrêté du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale arrêtant des mesures complémentaires à celles arrêtées par le ministre de l'Intérieur afin de limiter la propagation du coronavirus COVID-19, M.B. 26 octobre 2020.

Informations supplémentaires: MB van 18 oktober 2020 [federale maatregelen].