Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Covid-19 : retour progressif au bureau pour les fonctionnaires wallons

Actualités - 13/05/2020
-
Auteur 
Benoît Lysy


Un des tous premiers arrêtés wallons liés à la crise sanitaire visait à organiser le travail des fonctionnaires en période de confinement. Alors que la situation s’améliore aujourd’hui, le gouvernement préconise toujours le télétravail mais organise le retour progressif de ses agents dans les locaux.
Le télétravail n’est désormais plus systématique mais reste préférentiel afin de permettre un retour progressif des agents dans les locaux, dans le respect, toujours, des règles de distanciation sociale. Le personnel conserve le bénéfice de l’indemnité mensuelle forfaitaire de 20 euros par mois civil pour couvrir les frais de connexion internet, pour autant que les prestations en télétravail soient supérieures à 4 jours.
Les agents qui se rendent sur le lieu de travail peuvent bénéficier d’un horaire de travail flexible (à aménager par le supérieur hiérarchique) afin de concilier au mieux les impératifs liés à la crise sanitaire, les impératifs de continuité de service public et les impératifs familiaux. Ces aménagements ne pourront pas donner lieu à des prestations irrégulières.
Les membres du personnel bénéficiant d'un abonnement « transports en commun » peuvent bénéficier des interventions correspondantes de leur employeur.
En cas de suspicion ou d’infection avérée, la règle ne change pas : l’agent est mis d'office en congé pour la durée nécessaire, et ce congé est assimilé à une période d'activité de service.
Les agents qui ne peuvent effectuer de télétravail ni effectuer leur travail en respectant les mesures sanitaires prescrites, sont placés en dispense de service pour cas de force majeure, et conservent leur rémunération. Elles doivent rester à la disposition de leur hiérarchie pour assurer la continuité du service.
Parallèlement, les agents considérés comme étant à risque en cas de contamination par le coronavirus et qui ne peuvent effectuer de télétravail, sont également placés en dispense de service pour cas de force majeure, sur la base d'une attestation médicale. Ils conservent leur rémunération.
Enfin, comme précédemment, un congé pour motif impérieux d'ordre familial est accordé à la demande du membre du personnel, sans limite de durée. Ce congé n'est pas rémunéré. Il est assimilé pour le surplus à des périodes d'activité de service.
Ces dispositions sont applicables depuis le 30 avril 2020, et resteront valables jusqu'au 30 juin 2020 inclus.

Source:  Arrêté du 30 avril 2020 du Gouvernement wallon portant des dispositions diverses en matière de fonction publique dans le contexte de la pandémie de coronavirus et de la reprise progressive des activités, M.B., 8 mai 2020

Informations supplémentaires: Arrêté du 13 mars 2020 du Gouvernement portant des dispositions diverses de fonction publique dans le contexte de la pandémie de coronavirus, M.B., 13 mars 2020