Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

Une base réglementaire pour la pension complémentaire du personnel contractuel de la police, de la justice et de l’autorité fédérale

Actualités - 02/01/2020
-
Auteur 
Laure Lemmens


La pension complémentaire des agents contractuels du personnel des services de police (police fédérale et police locale), du personnel judiciaire et de la fonction publique fédérale est devenue réalité. La base réglementaire pour l’octroi de cette pension a été publiée au Moniteur belge fin décembre. Pour la plupart des agents, les dispositions sont applicables avec effet rétroactif au 1er juillet 2019.
Pension complémentaire
La pension complémentaire s’applique à tous les membres du personnel contractuel (à l’exception des étudiants) qui sont occupés par :
les services publics fédéraux, les services publics fédéraux de programmation et les services qui en dépendent,
le ministère de la Défense et les services qui en dépendent,
certaines personnes morales, comme les services de l'ordre judiciaire, Fedasil et l'IBPT,
une cellule stratégique au niveau fédéral (attention : uniquement pour le personnel contractuel directement engagé par les cellules. Le personnel détaché doit être couvert par son organisation d’origine),
la police intégrée.
L’employeur paie une contribution fixe
Il s’agit d’un système d’épargne qui est entièrement financé par l’employeur. Les membres du personnel ne doivent donc rien payer.
L’employeur paie une contribution fixe annuelle, qui correspond à :
1 % de la rémunération de référence 2017 pour l'année 2017 ;
1,5 % de la rémunération de référence 2018 pour l'année 2018 ;
3 % de la rémunération de référence à partir du 1er janvier 2019.
La contribution est calculée sur la base du traitement brut du mois de janvier ou, à défaut, du traitement brut du premier mois de service, compte tenu du pourcentage d’occupation par rapport à une occupation à temps plein. Les modalités concrètes du calcul sont détaillées dans l’arrêté royal du 11 décembre 2019.
À partir de l’entrée en service
L’avantage de la pension complémentaire introduite par l’arrêté royal est pris en compte à partir de la date d'entrée en service, mais au plus tôt le 1er janvier 2017, sans toutefois porter atteinte aux droits que d'aucuns se seraient constitués ailleurs.
Adaptation des arrêtés pécuniaires
L’arrêté royal du 11 décembre 2019 adapte tous les arrêtés pécuniaires concernés, et ce, à partir du 1er juillet 2019. Mais il prévoit un régime transitoire pour le personnel qui bénéficierait déjà d’un autre régime de pension complémentaire. Ceux qui bénéficient de systèmes plus avantageux peuvent les conserver.

Source:  Arrêté royal du 11 décembre 2019 instaurant une pension complémentaire à certains membres du personnel de la fonction publique fédérale, du personnel judiciaire et aux membres du personnel des services de police, M.B. 20 décembre 2019.