Nous garantissons notre service clientèle pendant la crise Corona
Wolters Kluwer suit de près l’évolution du COVID-19.
Nous mettons tout en œuvre pour assurer la santé et la sécurité
de nos employés, leur familles ainsi que pour nos clients,
et cela sans interrompre nos services.

Vous pouvez continuer à compter sur nous.

La plupart de nos employés ont la possibilité de
travailler depuis leur domicile, dont notre Customer Service Team.
Vous pouvez les joindre pendant les heures d’ouverture du lundi
au vendredi entre 8h30-12h30 et 13h30-16h30.

Une question? Une suggestion?
Tél. 015 78 7600
client.BE@wolterskluwer.com
Ou complétez le formulaire

Interessé?

Souhaitez vous avoir accès à la législation, aux arrêts et jugements, aux commentaires pratiques et aux actualités en matière de droit pénal et de circulation routière?



Mémento statut de la police 2020 (nouvelle édition)



Depuis l’édition 2019, la réglementation sur le statut de la police a été complétée et a subi des évolutions. Tous les nouveaux textes statutaires sont intégrés dans le présent Mémento Statut de la police 2020. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum roulage 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum Roulage édition 2020 est mis à jour jusqu’au 1er décembre 2019. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Vade-mecum de policier de terrain 2020 (nouvelle édition)



Le Vade-mecum du policier de terrain 2020 est composé de 72 fiches explicatives répertoriées par ordre alphabétique qui décortiquent les aspects légaux et administratifs de l’intervention. Par rapport à l'édition 2019, trois nouvelles fiches sur le cannabis light, les drones (usage par les services de police et de secours) et la loi camera police ont été ajoutées. Commandez cette nouvelle édition directement en ligne.

Jusqu’à 20% de réduction sur nos publications pour la police

Wolters Kluwer possède une gamme étendue de livres de poche en matière de police e.a. sur les thèmes suivants : circulation, intervention, statut, droit pénal, environnement. Consultez l’offre complète sur notre webshop et recevez jusqu’à 20% de réduction à l’achat de plusieurs exemplaires pour votre corps ou service. 

L’Europe plus stricte pour l’utilisation de dispositifs aérodynamiques sur un véhicule

Actualités - 19/11/2019
-
Auteur 
Laure Lemmens


Les dispositifs aérodynamiques placés sur des autobus, des camions ou leurs remorques qui fonctionnent mal, ne sont pas sûrs ou sont défectueux ne peuvent en aucun cas être utilisés. Jamais. Ils doivent toujours être en position fermée et, si possible, immédiatement démontés. C’est ce que prévoit le tout nouveau règlement européen 2019/1916, avec une série d’autres nouveautés visant à accroître la sécurité en cas d’utilisation de dispositifs aérodynamiques sur un véhicule. Toutes ces règles seront directement applicables dans tous les États membres dès le 8 décembre 2019.
Interdiction d’utilisation dans les zones urbaines
À partir du 8 décembre, les États membres pourront interdire la circulation des véhicules ou des ensembles de véhicules équipés de dispositifs aérodynamiques en position d’utilisation dans les zones urbaines ou interurbaines, lorsque les autorités compétentes l’exigent, compte tenu des caractéristiques spéciales de ces zones, autrement dit lorsque la vitesse est limitée à 50 km/h ou moins et que les usagers vulnérables y sont nombreux.
Interdiction d’utilisation dans certaines zones ou situations
Les dispositifs aérodynamiques doivent toujours être en position fermée dans les situations ou les zones qui nécessitent une attention particulière. Cela peut être le cas :
pendant les manœuvres, la marche arrière ou la mise en stationnement du véhicule ;
lorsque le véhicule est en stationnement ;
pendant le chargement ou le déchargement de marchandises.
Exigences particulières pour le transport intermodal
L’utilisation de dispositifs aérodynamiques lors d’opérations de transport intermodal est soumise à des exigences particulières :
les dispositifs doivent être en position fermée pendant la préparation et le transport ;
les dispositifs ne peuvent pas dépasser de plus de 25 mm de part et d’autre du véhicule ;
la largeur totale du véhicule, dispositifs compris, ne peut pas dépasser 2 600 mm.
Exception
Il existe une exception aux dispositions relatives à l’interdiction d’utilisation dans certaines zones ou situations et aux exigences particulières pour le transport intermodal. Les dispositifs ne doivent pas être en position fermée lorsque, conformément aux conditions du règlement 1230/2012, ils ne sont pas tenus d’être rétractables ou repliables vu que les dimensions maximales prescrites sont respectées en toutes circonstances.
Code de la route
Pour rappel, notre Code de la route prévoit en son article 34bis :
qu’il est interdit d’utiliser d’autres dispositifs aérodynamiques que ceux qui sont prévus ou prescrits par le règlement technique des véhicules automobiles ;
que ces dispositifs ne peuvent être utilisés que sur les autoroutes et les routes pour automobiles ;
qu’en cas de risque pour la sécurité d’autres usagers de la route ou du conducteur, ces dispositifs doivent être repliés, rétractés ou enlevés par le conducteur.

Source:  Règlement d'exécution (UE) n° 2019/1916 de la Commission portant modalités d'application en ce qui concerne l'utilisation des dispositifs aérodynamiques arrière conformément à la directive 96/53/CE du Conseil, JO L 18 novembre 2019.